Pour qui ?

  • Le nourrisson et l'enfant

    Le nourrisson

    Information

    L’ostéopathe ne remplace ni le pédiatre, ni les spécialistes dont votre enfant aurait besoin.

    Un accouchement trop long, un engagement dans le bassin qui dure trop longtemps, une césarienne, un positionnement particulier du bébé dans le ventre de sa mère, l’utilisation d’instruments comme les forceps, sont différents facteurs qui peuvent entraîner des troubles fonctionnels chez le nourrisson comme la régurgitation. Ces troubles sont le plus souvent liés à des compressions au niveau de la base du crâne du bébé.

    Les signes :

    • Naissance prématurée, par césarienne, par le siège
    • Cordon ombilical enroulé autour du cou
    • Naissance avec instrumentation
    • Crâne déformé, aplati
    • Torticolis congénital
    • Régurgitations
    • Coliques, constipation, ballonnements
    • Affections ORL à répétition (otites, rhinites, bronchites...)
    • Pleurs fréquents
    • Respiration bruyante
    • Simplement un bilan

    Il est conseillé d’emmener son bébé chez l’ostéopathe dans les jours suivants l’accouchement.

    L'enfant

    Chacune des activités de votre enfant peut perturber son équilibre général. Le poids du cartable, une mauvaise posture à l'école, un traumatisme au sport... sont autant de dysfonctionnements qui peuvent l'affecter durablement. Par exemple, le pouce dans la bouche, la pose d'un appareil dentaire peuvent entraîner un déséquilibre de la fonction crânienne. Surgissent alors des maux de tête, de l'irritabilité, des troubles du sommeil ou de concentration.

    Il est important de faire un bilan ostéopathique annuel pour suivre la bonne croissance de l’enfant dès ses premiers pas. Vous pouvez également emmener votre enfant chez l’ostéopathe avant le démarrage d’une activité sportive, et en suivi d’une activité sportive intensive.

    Les signes :

    • Maux de tête
    • Difficultés de concentration à l’école
    • Troubles du sommeil
    • Affections ORL à répétition
    • Port d’un appareil dentaire
    • Douleurs de dos
    • Mauvais positionnement du corps
    • Scoliose, hyperlordose, hypercyphose
    • Douleurs au ventre, constipation
    • Troubles du développement psycho-moteur
    • Après une entorse, une déchirure ligamentaire, une chute sans fracture
    • Séquelles de fractures
  • La femme enceinte

    Avant la grossesse :

    • Pour préparer le corps de la future maman à accueillir son bébé
    • Pour aider à la conception en cas de difficultés, d’infertilité fonctionnelle

    Pendant la grossesse :

    Le corps change énormément pendant les 9 mois de grossesse, il est important de vérifier régulièrement :
    - la colonne vertébrale afin de limiter la cambrure
    - le bassin et le coccyx qui pourraient rendre l’accouchement difficile s’ils sont mal positionnés.

    Il est conseillé d’effectuer une consultation tous les 2 à 3 mois après le 3e mois de grossesse.

    Les signes :

    • Nausées, vomissements
    • Insomnies
    • Oppressions thoraciques
    • Douleurs lombaires, coccygiennes
    • ciatalgies

    Après l’accouchement :

    Lors de l’accouchement certaines structures sont fortement sollicitées (périnée, bassin, coccyx...) et peuvent entrainer des douleurs.
    C’est pourquoi il est important d’envisager une consultation post-natale. L’idéal étant de rééquilibrer toutes les structures avant de commencer la rééducation du périnée.

  • La personne âgée

    Au fil des années, les cartilages s’usent, les tissus perdent de leur élasticité... Cette évolution naturelle peut engendrer des douleurs voir des difficultés à se mobiliser.

    Les signes :

    • Maux de tête, vertiges
    • Troubles du sommeil
    • Douleurs vertébrales
    • Douleurs articulaires
    • Difficulté de locomotion
    • Engourdissement des membres
    • Arthrose, ostéoporose
    • Maladies dégénératives
    • Faiblesse de la vessie, de la prostate, du transit intestinal
  • L'adulte

    Les motifs de consultation sont multiples, cliquez ici pour en savoir plus.

  • Le sportif

    L’ostéopathie est un moyen efficace d’améliorer le geste sportif ainsi que d’augmenter la récupération après l’effort pour le sportif de haut niveau comme pour le sportif amateur.
    Elle permet aussi de prévenir les lésions en maintenant l’équilibre du corps. En cas de traumatismes l’ostéopathie permet d’arrêter le processus d’aggravation et va contribuer à une guérison rapide et efficace.

    A quel moment consulter :

    • Avant de commencer une activité sportive, ou en début de saison
    • Pour préparer une épreuve
    • Pour améliorer ses performances
    • Après un traumatisme (entorse, tendinite, séquelles de fracture)

    Les signes :

    • Difficultés de locomotion
    • Essoufflement à l’effort
    • Douleurs articulaires, musculaires
    • Lumbago
    • Tennis Elbow
  • Le handicap

    La diminution des mouvements créée par le handicap oblige le corps à mettre en place des compensations afin d’assurer un fonctionnement correct. L’ostéopathe va remobiliser les zones qui manquent de mouvement afin de permettre une meilleure information des tissus, la mobilisation passive des membres sera donc moins pénible pour la personne.
    L’ostéopathie permettra à la personne handicapée (physique ou mentale) de se sentir un peu mieux dans son corps, c’est une aide complémentaire à une prise en charge médicale.

    Les signes :

    • Tensions musculaires
    • Inconfort digestif (constipation, ballonnements)
    • Douleurs liées à une déformation posturale
    • Troubles du sommeil